Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 03 au 09 février 2020

TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

International

Coronavirus :

  • 908 décès et 40 171 personnes contaminées dans le monde. Le coronavirus est devenu plus mortel que le SARS.

  • Hong-Kong : Une centaine de personnels d'hôpitaux font grève pour demander la fermeture complète de la frontière avec la Chine. Le gouvernement refuse, prétextant qu’une fermeture irait à l’encontre des conseils de l’OMS.

  • Un médecin thaïlandais a annoncé avoir guéri une patiente sévèrement atteinte du coronavirus, en faisant une nouvelle combinaison de médicaments antiviraux. Les hôpitaux en Chine ont déclaré utiliser les mêmes médicaments que pour traiter le VIH/sida, cependant il n’y a aucune preuve de leur efficacité.

  • Le gouvernement chinois utilise des drones dans les villes pour surveiller et rappeler aux habitants de porter un masque dans la rue.

  • Le PCC a admis ne pas avoir réagi suffisamment rapidement lorsque la crise a débuté.

  • Économie : Les bourses de Shanghai et Shenzhen tombent de 8% ce mardi. Les autorités chinoises n’arrivent pas à rassurer les marchés.

  • 2em patient décédé hors de Chine, à Hong-Kong.

  • Un nouvel hôpital, construit en urgence en quelques semaines, accueille déjà des patients atteints de coronavirus à Wuhan.

  • Japon : 3700 passagers d’un bateau de croisière sont confinés dans leur cabine pour quatorze jours, après la découverte de cas de coronavirus.

→ A lire : Coronavirus : Panique mondiale !

Europe

France :

  • Visite d’Emmanuel Macron en Pologne. Depuis quelques années, la relation entre les deux pays est tendue, notamment sur deux sujets : la lutte contre le réchauffement climatique et l’indépendance de la justice polonaise. Durant ce déplacement, Emmanuel Macron a aussi clarifié ses propos concernant l’OTAN, alors que la Pologne dépend essentiellement de cette organisation pour assurer sa défense face à la Russie. Par ailleurs, la France doit aussi rassurer Varsovie, inquiet du rapprochement avec Moscou. → A lire : L’OTAN est-elle en “mort cérébrale ?”

  • Des ONG se mobilisent et dénoncent l’arrivée d’un cargo saoudien à Cherbourg, soupçonné de venir chercher des armes françaises susceptibles d’être utilisées au Yémen.

  • Discours d’Emmanuel Macron sur l’arme nucléaire : Il a rappelé que l’utilisation de cette arme doit être exclusivement défensive et que la principale menace est le terrorisme.


Irlande : Le 9 février, les irlandais ont voté pour les législatives. Le comptage des votes prendra plusieurs jours, en raison de la complexité du scrutin. Les sondages prévoient des résultats serrés entre 3 partis : celui du premier ministre, le parti républicain et le parti de centre-droit.


Suisse : Adoption par référendum (62%) d’une loi anti-homophobie. Cette loi implique d’ajouter les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle, aux discriminations ethniques et religieuses.

Afrique

Addis-Abeba (Ethiopie) :

  • Cyril Ramaphosa, l'actuel président de l’Afrique du Sud, a été élu président de l’Union Africaine.

  • Une Afrique plus solidaire et des Nations unies plus audacieuses, tels étaient les engagements pris samedi, à Addis-Abeba, à la veille du 33e sommet de l’Union Africaine(UA). Lors de ce sommet, plusieurs sujets brûlants ont été abordés, au premier rang desquels la Libye et le Sahel. Lors de ce Conseil paix et sécurité, un forum de réconciliation inter-libyen a en outre été mis sur pied. Le Soudan du Sud a été également l’objet d’échanges.

  • Le 33ème sommet de l’UA s’est ouvert ce dimanche 9 février, à Addis-Abeba, avec pour thème « Faire taire les armes ».


Afrique du Sud / Allemagne : Le président sud-africain Cyril Ramaphosa recevait le 6 février la chancelière Angela Merkel, qui se rendait pour la première fois à Pretoria depuis 2011. Au cours de cette rencontre diplomatique, les deux pays ont affirmé leur volonté de collaborer sur les dossiers régionaux, notamment la Libye et le Sahel.


Algérie/ Tunisie : Après trois mois au pouvoir en Tunisie, le président Kaïs Saïed a effectué à Alger, dimanche 2 février, sa première visite officielle à l’étranger, pendant laquelle il s’est entretenu avec son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune sur les relations entre les deux pays et sur le conflit en Libye.


Angola : Le 17 février, à Luanda, Mike Pompeo, Secrétaire d’Etat américain, rencontrera le président angolais Joao Lourenço pour « réaffirmer le soutien des Etats-Unis aux efforts de l’Angola contre la corruption et en faveur de la démocratisation », a dit la porte-parole de la diplomatie américaine Morgan Ortagus. Il s’entretiendra aussi avec les milieux d’affaires de ce pays pétrolier.


Cameroun : Amnesty International pointe du doigt la situation alarmante du Cameroun anglophone à l’approche des élections législatives et municipales.


Centrafrique : Cinq chefs d’une milice centrafricaine ont été condamnés, vendredi 7 février à Bangui, aux travaux forcés à perpétuité pour « crimes de guerre » et « crimes contre l’humanité ». Ils ont été jugés coupables du massacre de dizaines de civils en 2017.


Libye :

  • Les deux camps en présence en Libye, en pourparlers à Genève depuis lundi, sont convenus du principe de transformer la « trêve » en un « cessez-le-feu durable » et doivent désormais déterminer comment parvenir à cet objectif, a annoncé, mardi 4 février, l’émissaire de l’ONU pour le pays, Ghassan Salamé. → A lire : Crise en Libye : quelles évolutions ?

  • La Russie a bloqué, mercredi 5 février à l'ONU, un projet de résolution britannique sur la Libye en refusant, selon des diplomates, le mot « mercenaire » dans le texte, instillant le doute sur la possibilité d'un vote du Conseil de sécurité avant la fin de la semaine.


Mauritanie : Les Emirats arabes unis vont allouer 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros) à la Mauritanie pour financer des projets d’investissement et de développement.


Nigéria : Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’est dit mardi 4 février « confiant » de voir le Nigeria remplir les conditions pour être retiré de la liste des pays visés par un décret anti-immigration des Etats-Unis, à laquelle l’Etat le plus peuplé d’Afrique vient d’être ajouté par Donald Trump.


Ouganda : L’Ouganda « étudie » la possibilité d’ouvrir une ambassade à Jérusalem, a annoncé le président Yoweri Museveni, lundi 3 février, à l’occasion d’une visite du premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.


RDC : Sophie Wilmès, première ministre belge, accompagné d’une délégation gouvernementale s’est rendue à Lubumbashi. La première ministre y a formalisé la réouverture du consulat du royaume de Belgique. Ce jeudi, elle s'est aussi rendue à Kinshasa pour rencontrer le président Félix-Antoine Tshisekedi et le Premier ministre, Sylvestre Ilunga. Les échanges fructueux entre les deux partis annoncent une nouvelle ère dans leur relation.


Sahel : Au Sahel, une nouvelle structure de commandement est mise sur pied. Elle sera installée à Niamey (Niger) et aura pour objectif de renforcer la coordination entre la chaîne de commandement de la force Barkhane et celle des forces partenaires intervenant dans la zone des trois frontières où sévit l'État Islamique au Grand Sahara.


Soudan : Le Soudan a annoncé, dimanche 2 février, que le chef de son Conseil souverain, le général Abdel Fattah Al-Burhan, avait été convié à une visite officielle à Washington. C’est la première fois en trente ans que Washington invite un haut responsable soudanais. Les relations entre Washington et Khartoum se sont détériorées peu après l’arrivée au pouvoir de M. Bachir lors d’un coup d’Etat soutenu par les islamistes, en 1989. Les Etats-Unis ont multiplié depuis 1997 les sanctions économiques contre le Soudan, inscrit sur la liste noire américaine des « Etats soutenant le terrorisme » depuis 1993,


Tunisie : L’ambassadeur tunisien à l’ONU a été rappelé et démis de ses fonctions. Des sources diplomatiques font le lien entre ce limogeage et le projet palestinien de résolution condamnant le plan de paix américain pour le Proche-Orient. À Tunis, le ministère des Affaires étrangères dément des pressions américaines et affirme qu’il s’agit « uniquement de considérations professionnelles ».


Sénégal : Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain va se rendre au Sénégal les 15 et 16 février, pour évoquer avec le président sénégalais Macky Sall un renforcement des relations « déjà fortes » entre les deux pays en matière de sécurité et d’économie

Moyen-Orient

Syrie : 4 soldats turcs ont été tués par les forces armées syriennes à Idlib. En retour, la Turquie a tué une trentaine de soldats syriens. Dans le cadre d’un accord avec la Russie, la Turquie a déployé des forces dans la région d’Idlib. Alors que le gouvernement syrien, aussi soutenu par la Russie, a intensifié son action dans la région afin de lutter contre les djihadistes et les rebelles, dont ces derniers sont appuyés par Ankara.


Israël/Palestine :

  • J. Kushner a présenté le plan de paix américain à l’ONU.

  • Suite au dévoilement du plan de paix américain, de nombreuses manifestations ont eu lieu sur le territoire palestinien pour faire entendre leur désaccord.

  • Une voiture a foncé sur la foule dans le centre de Jérusalem. La police a ouvert une enquête pour attaque terroriste. Le Hamas a salué cet acte qu’il a qualifié de réponse au plan de paix américain.

  • Israël a décidé de bloquer les exportations agricoles palestiniennes passant par la Jordanie, ce qui affectera une grande partie de l’agriculture palestinienne (fruits, légumes, dattes, huile d’olive etc.). En 2019, cette exportation représentait 133 millions d’euros.


Iran : Échec de la mise en orbite d’un satellite d’observation (Zafar), entièrement iranien. Officiellement, le satellite avait pour mission de récolter des données afin de prévenir les séismes et développer l’agriculture. Cependant, cette mission est perçue comme une provocation par les Etats-Unis.

→ A lire : Tensions entre les Etats-Unis et l'Iran : beaucoup de bruit pour rien ?


Afghanistan : Des soldats américains ont été tués et blessés dans l’est du pays après une attaque. Pour l’heure, celle-ci n’a pas été revendiquée. Cette attaque survient dans un contexte où cela fait plus d’un an que le gouvernement américain tente des négociations avec les talibans, afin de stabiliser la zone et rapatrier progressivement les troupes aux Etats-Unis.

Asie-Pacifique


Chine : Le 14 février 2020, la Chine réduira de moitié les droits de douane sur 75 milliards de $ d’importations américaines. Ce geste s’inscrit dans une volonté de détendre les relations commerciales avec les Etats-Unis.

Amériques

Bolivie : L’ancien président bolivien Evo Morales, en exil en Argentine depuis plusieurs mois, a officialisé, lundi 3 février, sa candidature au Sénat lors des élections législatives du 3 mai, a annoncé le tribunal suprême électoral. Il figure en tête de liste du Mouvement vers le socialisme (MAS) pour la région de Cochabamba, dans le sud du pays.Il ne peut en revanche pas briguer un nouveau mandat présidentiel lors du scrutin prévu le même jour.


Etats-Unis :

  • Donald Trump a fait son discours sur l’état de l’Union devant le Congrès. Dans un contexte d’élections présidentielles, le président a mis l’accent sur son bilan et le « grand retour de l’Amérique ». Le discours s’est terminé sous tensions, avec le refus de Donald Trump de serrer la main de Nancy Pelosi (Présidente de la chambre des représentants), qui a réagi en déchirant la copie du discours que ce dernier venait de lui remettre.

  • Donald Trump a été acquitté au Sénat dans le cadre de la procédure d’impeachment lancée contre lui.

  • Donald Trump a reçu pour la seconde fois son homologue kényan Uhuru Kenyatta à la Maison Blanche, le 6 février. Les deux dirigeants ont annoncé officiellement le lancement de négociations en vue d’un accord commercial destiné à accroître leurs échanges.


Election présidentielle des Etats-Unis - #etatsunis2020


Candidats démocrates : Joe Biden, Bernie Sanders, Elizabeth Warren, Pete Buttigieg, Andrew Yang, Amy Klobuchar, Tulsi Gabbard, Tom Steyer, Deval Patrick, Michael Bloomberg.


Candidats républicains : Donald Trump, Bill Weld, Joe Walsh.


Dates des primaires :

  • 3 février - Caucus de l’Iowa Démocrates : Après un retard de près de 24h dans la publication des résultats, en raison d’incohérences, Pete Buttigieg est nommé vainqueur de ce caucus avec 26,9% des voix, suivi de Bernie Sanders (25,1%). Ce retard suscite énormément de questionnements et d’inquiétudes sur une possible tricherie, théorie soutenue par le camp des républicains. Républicains : Donald Trump remporte les élections avec 31 424 votes.

  • 11 février - New Hampshire Démocrates Républicains

  • 22 février - Nevada Démocrates Républicains : Le parti républicain de l'Etat a annulé les primaires, la victoire étant attribuée à Donald Trump.

  • 29 février - Caroline du Sud Démocrates Républicains : Le parti républicain de l'Etat a annulé les primaires, la victoire étant attribuée à Donald Trump.

  • 3 mars - Super Tuesday → vote dans 15 Etats dont les deux plus peuplés : Californie et Texas.

  • 17 mars - Arizona, Floride et Illinois


Conventions :

  • 13 au 16 juillet : Convention démocrate.

  • 24 au 27 août : Convention républicaine.

Débats:

  • 29 septembre : 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre : Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre : 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre : 3em débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.


© 2019 par Regards Contemporains.