Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 25 au 31 mai 2020


TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

International


Coronavirus:

  • 6 209 551 contaminations, 2 770 322 guérisons et 372,067 décès.

  • OMS:

  • L’organisation a suspendu les essais cliniques utilisant l’hydroxychloroquine, suite à la publication d’une étude montrant que le traitement peut être dangereux pour les patients atteints de Covid-19.

  • Vendredi, Donald Trump a annoncé rompre les relations des Etats-Unis avec l’OMS. L’Union Européenne appelle le Président américain a reconsidérer cette décision car la coopération et la solidarité internationale sont les seules moyens de venir à bout de la pandémie. Rappelons qu’en avril dernier, les Etats-Unis ont suspendu leur contribution financière. Le gouvernement américain accuse l’OMS de soutenir la Chine.



Espace: Samedi, la fusée spaceX a décollé, avec deux astronautes à son bord. C’est la première fois qu’une compagnie privée entreprend une telle action, en partenariat avec la Nasa. Elon Musk (dirigeant de la compagnie) a pour ambition de développer le tourisme spatial.




Europe


Coronavirus:

  • Easyjet: Jeudi, la compagnie a annoncé le licenciement de 4 500 employés.

  • Espagne: Ouverture des terrasses.

  • France:

  • Mercredi, l’application StopCovid était débattue au Parlement. Celle-ci devrait être mise en place ce week-end.

  • Le gouvernement français a interdit l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour soigner les patients atteints de Covid-19.

  • Royaume-Uni: Boris Johnson a annoncé la réouverture des écoles et la reprise des compétitions sportives dès le 1er juin.

  • Union Européenne: Mercredi, Paolo Gentiloni, Commissaire aux Affaires Économiques, a annoncé la création d’un fonds de relance de 750 milliards d’euros, afin de faire face à la crise économique engendrée par la pandémie de coronavirus. Ces fonds iront surtout à l’Italie et l’Espagne, les deux pays les plus touchés en Europe.




Allemagne: La juridiction civile allemande a décidé lundi que les propriétaires d’un véhicule Volkswagen possédant un logiciel de manipulation des émissions polluantes, sont en droit de réclamer des indemnités à l’entreprise.


Espagne: Vendredi, le gouvernement espagnol a approuvé l’instauration d’un revenu minimum garanti aux foyers les plus pauvres.


France: Le gouvernement français a lancé un grand plan d’aide pour l’industrie de l’automobile et devrait favoriser le développement de la filière électrique.



Afrique


Coronavirus:


  • Avancée de l’épidémie : Le continent recensait ce samedi 142 289 cas de Covid-19 et 4 084 décès dus à la maladie. L’Afrique du Sud et l’Egypte sont toujours les deux pays les plus touchés par la pandémie. Par ailleurs, les cas de contamination au coronavirus sont en hausse dans certains pays comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

  • Algérie : Malgré la décision de l’Organisation mondiale de la santé de suspendre les essais cliniques d’hydroxychloroquine, le pays n’envisage pas de renoncer à cette molécule.

  • Cameroun : Des bénévoles d’une association lancée par Maurice Kamto, le principal opposant au président Paul Biya, ont été arrêtés à Sangmelima, dans le Sud du Cameroun, alors qu’ils distribuaient des masques et du gel hydroalcoolique.

  • Madagascar : Lors de sa visite à Tamatave mardi, le président malgache a annoncé le démarrage des essais cliniques d’une solution injectable « à base d’artemisia » pour soigner les personnes atteintes du Covid-19. Des essais pratiqués dans les hôpitaux de la ville portuaire ainsi que dans ceux de la capitale, « avec l’aval du comité scientifique malgache et de l’OMS ». Cette annonce, largement reprise dans les médias, a toutefois été tempérée et contredite mercredi par la Présidence elle-même. De son côté, l’OMS se défend d’une quelconque validation.



Algérie :

  • Malgré l’interdiction de tout rassemblement à cause de la pandémie de Covid-19, la contestation antirégime (mouvement pro-Hirak) a recommencé dans le pays, en Kabylie notamment.

  • L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris après la diffusion de deux documentaires sur le Hirak sur des chaînes françaises.

Banque africaine de développement : Le conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement (BAD) a décidé, mardi 26 mai, de lancer une enquête indépendante sur son président, le Nigérian Akinwumi Adesina. A la tête de l’institution financière panafricaine de développement depuis 2015, cet économiste réputé est aujourd’hui accusé par des employés de comportements jugés « contraires à l’éthique », de présumées « violations du code de conduite » et de soupçons de favoritisme dans l’octroi de postes stratégiques, de même que dans des contrats de plusieurs millions de dollars. Cette enquête indépendante est appuyé par les Etats-Unis.


Burkina Faso :

  • Pour la première fois, les armées burkinabées et ivoiriennes ont uni leurs forces contre une base terroriste située en territoire burkinabé. Cette opération militaire conjointe s’est soldée par la mort de 8 djihadistes et a permis d’arrêter 38 suspects.

  • Au moins quinze personnes ont été tuées vendredi 29 mai dans une attaque attribuée à des groupes armés terroristes. L’attaque s’est produite dans la région du Nord sur l’axe Titao/Sollé. Plusieurs personnes sont portées disparues.

Centrafrique : La Cour pénale spéciale (CPS) de la République centrafricaine a indiqué, lundi 25 mai, avoir effectué neuf arrestations dans des dossiers portant sur des crimes commis dans le sud-est du pays, à Obo, Zémio et Bambouti. Ces personnes, toutes membres du groupe armé Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), ont été capturées par les forces de la Mission des Nations unies en RCA (Minusca) et les forces armées centrafricaines. Ce sont les premières arrestations auxquelles se livre cette juridiction mixte – composée de magistrats nationaux et internationaux – depuis sa création par l’adoption d’une loi organique le 3 juin 2015.


Côte d’Ivoire :

  • Abidjan avait un mois pour se conformer aux décisions formulées par la Cour africaine des droits de l’Homme le 22 avril, à savoir la suspension du mandat d’arrêt international émis contre Guillaume Soro et la mise en liberté provisoire de 19 de ses proches. Or, les autorités ivoiriennes n’ont pas respecté ce délai. Les avocats de Guillaume Soro vont saisir la Cour africaine des droits de l’Homme pour faire constater le non-respect de la décision de cette institution.

  • La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé, jeudi 28 mai, autoriser sous conditions l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à quitter la Belgique, où il était assigné à résidence depuis son acquittement en 2019 d’accusations de crimes contre l’humanité.

Ethiopie / Soudan : Des accrochages meurtriers ont eu lieu cette semaine entre l'armée soudanaise et des forces armées venues d'Éthiopie. C'est du moins ce qu'a affirmé le commandement militaire de Khartoum dans un message lu à la télévision nationale jeudi soir 28 mai.


Libye :

  • L’armée américaine accuse la Russie d’avoir dépêché récemment des avions de chasse en Libye pour soutenir les mercenaires russes qui y combattent aux côtés de l’Armée nationale libyenne dirigée par Khalifa Haftar.

  • Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déploré mercredi une « syrianisation » de la Libye, avec l’implication de la Russie et la Turquie dans le conflit qui déchire le pays, et appelé à un retour au processus politique.

  • Un trafiquant d’êtres humains a été tué dans un centre de rétention illégale de migrants dans la ville de Mizdah, situé à plus de 150 km au sud-ouest de Tripoli, près de Zintane. La famille de ce trafiquant et ses partisans se sont vengés en abattant plus d’une trentaine de migrants venant en majorité du Bangladesh.

Madagascar : La construction d’un amphithéâtre en béton au sein de l’enceinte royale du Rova, dans la capitale malgache, menace l’inscription de la haute ville au patrimoine mondial de l’Unesco.


Rwanda :

  • Kigali plaide pour que l’épidémie de coronavirus n’éclipse pas la lutte contre le dérèglement climatique et vient de déposer sa deuxième contribution auprès de l’ONU.

  • La cour d'appel de Paris rejette la remise en liberté de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide au Rwanda.

  • Le financier présumé du génocide des Tutsi, Félicien Kabuga, arrêté récemment en France après vingt-cinq ans de cavale, devra être transféré à Arusha en Tanzanie lorsque les conditions seront réunies, a déclaré jeudi 28 mai un juge du Mécanisme des tribunaux pénaux internationaux (MTPI) à La Haye.

Somalie : Le mercredi 27 mai, des hommes armés, masqués et portant des uniformes de l’armée, ont kidnappé sept employés de l’ONG Zamzam, spécialisée dans la santé et l’éducation, ainsi qu’un commerçant. Selon des témoins, ils leur ont bandé les yeux et attaché les mains dans le dos. Leurs corps ont été retrouvés le lendemain, avec une balle dans la tête et une dans le cœur. Une commission d’enquête a commencé son travail, samedi 30 mai, pour faire la lumière sur cette affaire.


Soudan : Le chef du Conseil souverain, le général al-Burhan, a demandé mardi 26 mai le retrait de la mission des Nations unies au Darfour. L’avenir de la MINUAD sera tranché fin octobre par le Conseil de sécurité, qui décidera de sa prolongation ou de son remplacement par une autre entité.


Soudan du Sud :

  • L’ONG américaine The Sentry vient de publier un rapport dans lequel elle dénonce les pratiques de quatre anciens chefs d’état-major de l’armée, de quatre officiers de hauts rangs et de trois miliciens proches de l’opposition. Ces derniers auraient pratiqué corruption et blanchiment d'argent à divers niveaux, accumulant une fortune considérable, sur le dos de la population.

  • Les Nations unies ont prolongé, vendredi 29 mai, d’un an l’embargo sur les armes au Soudan du Sud. Cette mesure votée pour la première fois en juillet 2018, est étendue jusqu’au 31 mai 2021. Son application sera examinée mi-décembre.


Moyen-Orient


Coronavirus :


  • Irak: Depuis mercredi, 6 quartiers de Bagdad sont reconfinés, parmi lesquels Sadr City, l’un des plus pauvres de la ville et habité par 4 millions d’irakiens.

  • Israël: Réouverture de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.



Afghanistan:

  • Le gouvernement afghan a libéré mardi près de 900 talibans, dans l’espoir que le cessez-le-feu initié par le groupe armé pour l’Aïd soit prolongé.

  • Jeudi, deux jours après l’expiration du cessez-le-feu mis en place par les talibans, une attaque d’insurgés a eu lieu près de Kaboul, tuant 7 membres des forces de sécurité afghanes. Pour l’heure, les talibans n’ont pas revendiqué cette attaque.

  • Samedi, deux employés d’une chaîne de télévision sont décédés à la suite d’une explosion qui les visait à Kaboul. Les talibans ont nié leur implication dans cette attaque.

Iran: Depuis plusieurs semaines, le pays est indigné par la mort de Romina Ashrafi, jeune fille de 14 ans qui a été décapitée par son père pour s’être enfuie avec son petit ami. Les pratiques traditionnelles telles que ce crime d’honneur sont de plus en plus dénoncées sur les réseaux sociaux. Romina Ashrafi en est devenue le nouveau symbole. Une enquête a été ouverte et son père encourt entre 3 et 10 ans de prison.


Israël:

  • Le procès de Benjamin Netanyahu a été ajourné. Rappelons qu’il est accusé de fraude, corruption, et abus de confiance.

  • Un jeune palestinien autiste a été tué par la police israélienne, engendrant la colère des palestiniens à Jérusalem-Est et un regain de tension.

Liban: Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a refusé une demande du gouvernement américain qui souhaite renforcer les pouvoirs de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (Finul). Depuis 1978, elle est présente au Liban et surveille la frontière avec Israël, conformément à la résolution 1701 du CSNU adoptée après la guerre entre Israël et le Hezbollah (2006). Cet été, le CSNU devra voter sur le renouvellement du mandat de la Finul. Hassan Nasrallah n’est pas contre le maintien de la Finul mais refuse qu’Israël impose ses conditions dans le pays à travers les Etats-Unis. L’ambassadrice américaine à l’ONU, Kelly Craft, a de son côté affirmé que la Finul n’a pas réussi à empêcher le Hezbollah de s’armer et de développer ses opérations, mettant en danger la population libanaise.




Asie-Pacifique

Coronavirus :

  • Inde: Malgré les critiques, le gouvernement recommande l’utilisation de l’hydroxychloroquine et a annoncé une fin du confinement à partir de début juin.

  • Japon: Levée de l’état d’urgence dans tout le pays.

  • Malaisie: Avec l’arrivée du Coronavirus, le pays musulman a dû s’interroger sur la nature halal du désinfectant. Les autorités religieuses affirment que l’alcool n’est interdit que s’il est bu. Cependant, certaines entreprises profitent des doutes de la population pour vendre des désinfectants sans alcool.



Chine: Le gouvernement chinois a promulgué cette semaine son tout premier code civil, qu’il élabore depuis 2017 et qui est supposé réguler certains aspects de la vie des citoyens (divorces, vie privé, propriété, don d’organe ou harcèlement sexuel).


Hong Kong:

  • Face au projet de loi sur la sécurité nationale du gouvernement de Pékin, Donald Trump a demandé la tenue immédiate d’une réunion du CSNU. Cette demande a été rejetée par l’ambassadeur de Chine à l’ONU.

  • Mercredi matin, des émeutes se sont déroulées devant le Parlement, qui devait travailler sur un projet de loi visant à criminaliser les outrages à l’hymne national chinois.

  • Jeudi, le Parlement de Pékin a adopté la loi sur la sécurité nationale, permettant à la Chine de lutter contre les activités sécessionnistes, terroristes et les ingérences étrangères à Hong Kong.

Russie: Dimanche, Vladimir Oustimienko, porte-parole de l’agence spatiale russe Roskosmos, a annoncé dans un tweet le test de deux nouvelles fusées en 2020 et la reprise du programme lunaire russe. Ces déclarations font suite au lancement de la fusée SpaceX par l’entreprise d’Elon Musk.



Amériques

Coronavirus :

  • Brésil : Avec 23 473 morts et 374 898 cas positifs officiellement recensés au 25 mai, le Brésil est devenu l’un des nouveaux grands foyers du coronavirus.

  • Chili: La Covid-19 a fait grimper le chômage à son plus haut niveau depuis 10 ans.

  • Etats-Unis :

  • Ce mercredi 27 mai, la barre des 100 000 morts a été franchie aux Etats-Unis. Un bilan nettement supérieur à tous les autres pays du monde.

  • Donald Trump a annoncé de nouvelles sanctions contre la Chine l’accusant une nouvelle fois d’être responsable des milliers de morts de la Covid-19.

  • Lors de son discours sur la Chine, Donald Trump a accusé une nouvelle fois l’Organisation mondiale de la santé d’avoir joué un rôle dans la propagation de la pandémie du coronavirus et de ne pas avoir prévenu les autres pays à temps. Donald Trump retire donc son pays des contributeurs à l’OMS, soit 15% du budget de l'organisation.



Canada : La justice canadienne a donné le feu vert à la poursuite de l’extradition de la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, vers les États-Unis, où elle est accusée de fraude pour pouvoir contourner les sanctions américaines contre l’Iran. Pékin a exprimé son « vif mécontentement », dans une affaire qui a fait tache sur les relations sino-canadiennes depuis l’arrestation de la numéro deux du géant de la 5G fin 2018.


Etats-Unis :

  • Quatre policiers de Minneapolis ont été limogés, mardi 26 mai, après la mort par étouffement d’un afro-américain à la suite d’une arrestation musclée. Ce drame a déclenché la colère et des manifestations dans cette ville du Nord des Etats-Unis.

  • Samedi, plusieurs villes américaines ont imposé un couvre-feu et déployé les militaires pour empêcher que les manifestations liées à la mort de George Floyd dégénèrent. Des affrontements ont eu lieu dans plusieurs villes (New-York, Philadelphie, Los Angeles, Atlanta, Miami, Chicago). Donald Trump a promis de “stopper la violence collective”; Joe Biden a quant à lui, dénoncé les violences et destructions gratuites.

  • Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a affirmé, mercredi, devant le Congrès, que Hong Kong ne jouissait plus de l’autonomie vis-à-vis de Pékin, lui permettant de bénéficier d'un statut commercial préférentiel. Quelques jours après Donald Trump annonce la révocation du statut spécial de Hong Kong auprès des Etats-Unis.

  • Samedi, Donald Trump a annoncé reporter le G7 et invite la Russie, la Corée du Sud, l’Inde et l’Australie à y participer. La nouvelle date sera dévoilée ultérieurement.

Venezuela :

  • Le pétrolier iranien "Fortune", le premier de cinq pétroliers envoyés par l'Iran au Venezuela pour lui fournir des carburants et apaiser la pénurie d'essence, a accosté dimanche 24 mai au Venezuela avec 43 millions de litres de carburant à son bord. Escorté par la marine vénézuélienne, le bateau est arrivé sans incident. À Washington, ces livraisons sont interprétées comme une forme de provocation.

  • L'Union européenne et l'Espagne, ont recueilli pour près de 3 milliards d'euros de promesse d'aide pour les millions de Vénézuéliens qui ont fui la crise dans leur pays, au cours d’une conférence virtuelle de donateurs.



Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020


Candidats démocrates : Joe Biden.

Candidats républicains : Donald Trump.


Primaires à venir:

  • Juin: South Dakota, Rhode Island, Pennsylvania, New Mexico, Montana, Maryland, Indiana, District of Columbia, Virgin Islands, West Virginia, Georgia, New York, Kentucky.

  • Juillet: New Jersey, Delaware, Louisiana, Puerto Rico.

  • Août: Connecticut.

Conventions :

  • 13 au 16 juillet: Convention démocrate ⇒ La convention a été reportée au mois d’août en raison de la pandémie.

  • 24 au 27 août: Convention républicaine.

Débats:

  • 29 septembre : 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre : Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre : 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre : 3em débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.


  • Facebook
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Twitter

© 2019 par Regards Contemporains.