Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 27 juillet au 2 août 2020


TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

Europe


La Manche, zone de passage des migrants entre la France et le Royaume-Uni


France/Italie: Les deux pays se sont mis d’accord pour créer une brigade à leur frontière, afin de lutter contre le passage des migrants. Des patrouilles communes de police existent déjà à la frontière entre les deux pays, cependant cette nouvelle brigade est une structure unique, qui sera composée d’agents français et italiens. Ce projet s’ancre dans une volonté de la France d’avoir une “position commune” avec l’Italie sur la question des migrations. En octobre, aura lieu le Sommet des ministres de l’intérieur de l’Union Européenne sur la mise en place d’un pacte des migrations. Gérald Darmanin envisage aussi de se rendre en Espagne et en Allemagne durant le mois d’août, afin d’obtenir des soutiens.


France/Royaume-Uni: Londres demande à la France de mettre en place plus de mesures afin de stopper les migrants qui tentent de traverser la manche de manière illégale. Cette demande fait suite au débarquement de près de 200 migrants jeudi sur les côtes. Le Secrétaire d’Etat britannique demande à Paris d’intercepter les bateaux et de les renvoyer en France.



Afrique


Les mercenaires étrangers combattent aux côtés du Gouvernement d'union nationale (GNA). Ici à l'aéroport international de Tripoli, le 3 juin 2020 (illustration). AFP


Afrique du Sud : Le conseil d’administration du Fonds Monétaire International a approuvé, lundi 27 juillet, une aide d’urgence d’un montant de 4,3 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros) en faveur de l’Afrique du Sud dont l’économie, déjà fragile, est mise à l’épreuve par la pandémie du coronavirus.


Libye :

  • Depuis plusieurs mois, des milliers de mercenaires de plusieurs nationalités affluent en Libye. Ils combattent aux côtés du Gouvernement d'union nationale dirigé par Fayez el-Sarraj.Cette présence étrangère inquiète les pays voisins.

  • Des médias proches du maréchal Khalifa Haftar accusent la Turquie et le Qatar d'envoyer des mercenaires somaliens pour combattre aux côtés des forces du gouvernement de Fayez el-Sarraj. Le ministre des Affaires étrangères somalien a rejeté ces accusations.


République centrafricaine : Mardi 28 juillet, le Conseil de sécurité a décidé, à l’unanimité, de proroger d’un an l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine (RCA), tout en créant une nouvelle dérogation pour les lance-roquettes.


Somalie : L’Union européenne dénonce la destitution du Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire. Pour l’Union européenne, ce vote n’est pas conforme aux fondements constitutionnels de la Somalie que soutient financièrement l’UE.


Moyen-Orient


Tensions à la frontière Israélienne et libanaise


Irak: Dans un dernier rapport, Amnesty International met en garde sur le sort réservé à 2000 enfants yazidis libérés de l’Etat Islamique en 2017. Ils avaient été enlevés dans le nord du pays en 2014 et doivent aujourd’hui surmonter les traumatismes liés à l’enlèvement, la torture, le viol etc. L’ONG a aussi mis en avant le fait qu’une partie d’entres eux vivent encore dans des camps de réfugiés et qu’un retour à l’école est absolument nécessaire.


Israël: Lundi, l’armée a annoncé avoir déjoué une tentative d’infiltration par un groupe terroriste, à la frontière avec le Liban. Du côté libanais, le Hezbollah a démenti. Cependant, le groupe aurait mené une action contre l’armée israélienne, en représailles à la mort d’un combattant par une frappe aérienne près de Damas, attribuée à Israël.

→ A lire: Le Liban en crise


Yémen: Mercredi, le porte-parole du Conseil de transition du sud a déclaré renoncer à l’autonomie dans le sud du pays, afin de mettre en oeuvre l’accord de Riyad signé en novembre 2019. Cet accord entre le Conseil de transition du sud et le gouvernement yéménite, pose les bases pour préserver l’unité territoriale du Yémen et in fine, résoudre la crise.


Asie-Pacifique


Baie de Hong Kong


Inde: Le pays a reçu 5 rafales françaises sur les 36 achetés. Rappelons que le pays fait face à des tensions militaires aux frontières avec le Pakistan et la Chine.


Hong Kong:

  • La Nouvelle-Zélande a suspendu son traité d’extradition avec Hong Kong et a annoncé que l’île recevrait le même traitement que la Chine en ce qui concerne les exportations de technologies militaires. Face à ces décisions, la Chine a elle aussi suspendu les traités d’extradition avec la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et le Canada.

  • L’Union Européenne a annoncé la limitation des exportations d’équipements pouvant servir à la répression et la surveillance à Hong Kong.

  • Jeudi, 12 candidats de l’opposition se présentant pour le scrutin législatif de septembre ont été invalidés par les autorités, dont Joshua Wong, figure de l’opposition. Celui-ci appelle à la résistance.

  • Vendredi, Carrie Liam a annoncé le report des élections législatives prévues en septembre. La raison officielle de ce report est la crise de coronavirus. Cette décision a été condamnée par les Etats-Unis, accusant Pékin de continuer à trahir sa promesse de respecter l’autonomie de Hong Kong.

→ A lire: Hong Kong: Une bataille perdue d’avance?


Amériques


Donald Trump, le 31 juillet 2020. (NICHOLAS KAMM / AFP)


Etats-Unis :

  • Le secrétaire à la défense des Etats-Unis a annoncé, mercredi 29 juillet, le retrait de 11 900 soldats américains d’Allemagne, qui en comptait jusqu’à présent 36 000, conformément au vœu du président Donald Trump exprimé en juin.

  • Vendredi 31 juillet, Donald Trump a annoncé qu’il comptait interdire l’utilisation de TikTok aux Etats-Unis, car il soupçonne que ce réseau social puisse être utilisé par les services de renseignement chinois.

Haïti : Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, a annoncé ce mercredi, que l’ancien chef paramilitaire haïtien Emmanuel « Toto » Constant qui a été expulsé des États-Unis le mois dernier, va devoir répondre devant la justice pour les horribles violations des droits humains commises au cours des années 1990.




Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020

Candidats démocrates: Joe Biden.

Candidats républicains: Donald Trump.


31.07.2020: Dans un tweet, Donald Trump affirme que les élections de novembre seront les plus erronées et frauduleuses de l’histoire. Afin d’éviter de mettre les Etats-Unis dans une situation gênante, le président sortant propose de reporter les élections en attendant que les citoyens puissent aller voter en toute sécurité. Cette proposition a été mal reçue de la part des démocrates et des républicains, la constitution étant très limpide à ce sujet: seul le Congrès a le pouvoir de reporter des élections. Rappelons que Joe Biden avait mis en garde les américains au tout début de la crise sanitaire en déclarant que Donald Trump utiliserait sûrement ce contexte pour tenter de reporter les élections.


Primaires à venir:

  • 11 Août: Connecticut


Conventions :

  • 17 au 20 Août: Convention démocrate.

  • 24 au 27 août: Convention républicaine.


Débats:

  • 29 septembre: 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre: Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre: 2ème débat présidentiel.

  • 22 octobre: 3ème débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.



  • Facebook
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Twitter

© 2019 par Regards Contemporains.