Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 29 juin au 5 juillet 2020


TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

International


Coronavirus:

  • 11 572 124 contaminations, 6 543 054 guérisons et 537 047 décès.

  • Conseil de sécurité: Le Conseil de sécurité des Nations Unies, présidé ce mois-ci par l’Allemagne, a adopté mercredi une résolution dans laquelle il exige la « cessation générale et immédiate des hostilités dans toutes les situations inscrites à son ordre du jour » afin de lutter contre le coronavirus.

  • OMS: Lundi, l’organisation a annoncé craindre le pire en l’absence de solidarité internationale. L’OMS va envoyer une équipe en Chine afin de déterminer l’origine du virus.

Grippe porcine: Un nouveau virus (G4) présent dans les élevages porcins en Chine, fait redouter une nouvelle pandémie d’après une étude chinoise parue lundi. Ce virus serait lié au H1N1 qui avait causé une pandémie en 2009.


UNESCO: Mercredi, l’UNESCO a appelé à la plus grande vigilance après avoir été saisie de nombreux signalements d’escroquerie et de trafic illicite de biens culturels en provenance d’Afrique, réalisés sous le couvert de faux documents, en vertu desquels l’agence onusienne autoriserait ce commerce et certifierait même la valeur de collections.

Europe


Coronavirus:

  • Portugal: Retour au confinement de plusieurs quartiers de Lisbonne.

  • Union Européenne: Mercredi, l’UE a rouvert ses frontières extérieures à 15 pays (Chine sous condition, Algérie, Australie, Canada, Géorgie, Japon, Monténégro, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Serbie, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay). Notez que les Etats-Unis sont exclus de cette liste, puisque les pays sont sélectionnés en fonction du nombre de nouveaux cas.

Croatie: Lors des élections législatives dimanche, les conservateurs ont enregistré une large victoire. Dans les jours qui viennent un gouvernement sera formé et devra gérer les conséquences économiques liées à la crise du coronavirus.


Espagne: La garde civile espagnole a interpellé 34 personnes, dans les îles des Canaries, Gran Canarie et Tenerife, impliquées dans le trafic illégal de déchets de matériel électrique et électronique à destination de plusieurs pays d’Afrique, Sénégal, Ghana, Gambie, Togo, Bénin, Guinée, Sierra Leone et, surtout, Nigeria. 138 transferts illégaux auraient eu lieu entre 2018 et 2019.


France:

  • Le pays a annoncé mercredi 1er juillet son retrait temporaire de l’opération de surveillance de l’OTAN en Méditerranée "Sea Guardian", qu’elle appuyait avec un avion de patrouille maritime et une frégate.

  • Remaniement ministériel: Démission d’Edouard Philippe (Premier Ministre), remplacé par Jean Castex.

  • Le Parlement a annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire le 11 juillet, tout en maintenant certaines restrictions jusqu’à l’automne. Ce texte a été rejeté par le Sénat qui le considère comme un “trompe-l’oeil” permettant à l’état d’urgence d’être prolongé.


Italie: Dimanche, les autorités italiennes ont donné l’accord au bateau humanitaire Ocean Viking de déposer 180 migrants secourus en mer méditerranée.


Union Européenne:

  • Angela Merkel et Emmanuel Macron se sont rencontrés lundi afin de s’unir autour d’un accord de relance commun à l’UE.

  • Mercredi, la chancelière Angela Merkel a pris la présidence de l’UE, sous le slogan: “Tous ensemble pour relancer l’Europe”.

Afrique


Coronavirus:

  • Afrique du Sud: Le pays vient d’entamer le premier essai clinique d’un vaccin contre le Covid-19 sur le continent.

  • FMI: A cause de la crise sanitaire, qui a entraîné la fermeture des entreprises et le confinement des habitant,l’institution prévoit prévoit une récession de 3,2 % en Afrique subsaharienne.

  • Tourisme: Les compagnies aériennes et l’industrie touristique en Afrique ont perdu 50 milliards d’euros avec la fermeture des frontières décidées pour tenter de limiter la propagation de la pandémie liée au coronavirus, a estimé l’Union africaine (UA), jeudi 2 juillet.

  • Madagascar: Depuis ce lundi 29 juin, les étudiants internes en médecine de 7e et 8e année sont en grève pour protester contre la situation sanitaire extrêmement précaire dans laquelle ils se trouvent en pleine crise du coronavirus. La grève de ces étudiants, maillons essentiels dans la lutte contre la propagation de la pandémie, pourrait faire vaciller le système malgache de soins.

Algérie:

  • Karim Tabbou, figure du Hirak, a été remis en liberté provisoire ce 2 juillet. Cet opposant au régime était incarcéré depuis plus de neuf mois.

  • Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, a accueillie ce vendredi 3 juillet, au Palais de la culture d’Alger, les crânes de 24 insurgés tués au début de la période de la colonisation française. Le gouvernement avait effectué une demande officielle de restitution, auprès de la France, en 2018.


Banque africaine de développement (BAD): L’ancienne présidente irlandaise Mary Robinson présidera le panel d’experts chargé de l’enquête indépendante sur les accusations de prévarication contre le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Nigérian Akinwumi Adesina, seul candidat à sa réélection, selon un communiqué diffusé mercredi 1er juillet.


Barrage de la Renaissance: Le barrage de la Renaissance, source de discorde depuis dix ans entre l’Éthiopie - à l’origine de sa construction -, l’Égypte et le Soudan, s’est invité lundi 29 juin au Conseil de sécurité à New York. Il reste tout de même pour les trois protagonistes à s’entendre notamment sur un mécanisme des résolutions en cas de disputes ultérieures. Très optimistes, de nombreux observateurs ont répété qu’un accord pouvait être signé entre les trois pays d’ici deux semaines.


Burkina Faso: Selon le ministère de la Défense une enquête a été ouverte après la découverte des corps sans vie de sept personnes près de Tanwalbougou, dans l'est du pays, suite à la descente des Forces de défense et de sécurité burkinabè (FDS) dans ce village.


CPI: A deux semaines de l’ouverture du procès du jihadiste Ahmed Al-Hassan devant la Cour pénale internationale, son avocate demande la clôture de l’affaire et la libération de l’accusé car celui-ci souffrirait d’un stress post-traumatique après avoir été torturé lors de son arrestation. Pour rappel Ahmed Al-Hassan est poursuivi pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis lors de l’occupation de Tombouctou par Ansar Dine et Aqmi, en 2012.


Ethiopie: Suite à l’assassinat, lundi soir, Hachalu Hundessa, célèbre militant et chanteur oromo, des manifestations ont éclaté mardi 30 juin dans plusieurs villes du pays. Des affrontements ont opposé militants de la cause oromo aux forces de sécurité et ont causé la mort de 81 personnes. Le président Abiy Ahmed dénonce une tentative de déstabilisation. Les tensions ont persisté après l’enterrement du chanteur ce 2 juillet.


Libye:

  • Depuis le départ des hommes de Khalifa Haftar de Tripoli début juin, plus de cent personnes, majoritairement des civils, ont été tuées ou blessées par des mines anti-personnel placées par les combattants avant leur retraite, selon un rapport de la mission des Nations unies en Libye. Le gouvernement d’union nationale de Tripoli s’est d’ailleurs appuyé sur l'existence de ces mines pour dénoncer les crimes de guerre perpétrés par l’armée de Haftar à Tripoli.

  • Poussé par Ankara, le camp de Fayez el-Sarraj cherche à tout prix à reprendre Syrte en amont de toutes négociations politique ou militaire. Dans le même temps, la Turquie, qui a déjà envoyé de nombreux combattants et drones, envoie de nouveaux mercenaires provenant du Yémen.

Mali:

  • Le Conseil de sécurité a décidé lundi après-midi de proroger le mandat de la MINUSMA au Mali jusqu’au 30 juin 2021.

  • Le 1er et le 2 juillet, des hommes armés en tenue de combat et montés sur des pick-up ont attaqué quatre villages dogons du centre du Mali et des soldats, faisant au moins quarante morts civils et militaires.


Mauritanie: Les pays du G5 Sahel et leurs partenaires internationaux se sont retrouvés à Nouakchott ce mardi 30 juin. Ils ont exprimé leur volonté d'amplifier les progrès enregistrés, selon eux, contre les jihadistes ces derniers mois.


Nigéria: Le Nigeria estime que les objets mis aux enchères par la société Christie’s à Paris ont été acquis illégalement pendant la guerre du Biafra. Christie’s a rejeté, lundi 29 juin, la requête d’une commission nationale nigériane demandant la suspension de vente de ces objets.


Niger: 9 humanitaires nigériens de l'ONG APIS, partenaire du PAM, enlevés la semaine dernière près de la frontière du Burkina Faso, ont été libérés hier mercredi.


ONU: Sur les cinq femmes qu’il a nommé à des postes de haute responsabilité onusienne au mois de juin, António Guterres a choisi quatre Africaines : Giovanie Biha (Burundi) comme Représentante spéciale adjointe pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) ; Diene Keita (Guinée) comme Directrice exécutive adjointe en charge des programmes à UNFPA ; Najat Rochdi (Maroc) comme Coordonnatrice spéciale adjointe pour le Liban (UNSCOL) ; et Elizabeth Maruma Mrema (Tanzanie) comme Secrétaire exécutive de la Convention sur la diversité biologique (CBD).



RDC:

  • Dans une lettre adressée mardi au président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, le roi Belge, Philippe, exprime pour la première fois, ses "profonds regrets" pour le passé colonial au Congo

  • L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a alerté mardi sur le nombre croissant de violentes attaques menées par des groupes armés contre des civils déplacés dans l’est de la RDC.

  • L’homme d’affaire Dan Gertler, souvent nommé« l'ami du président Kabila » a été accusé par les ONG Global Witness et PPLAAF d'avoir créé un réseau de sociétés écrans et d'avoir continué à acquérir, à bas prix, des permis miniers en République démocratique du Congo. Dans leur rapport intitulé Des sanctions, Mines de rien, les deux ONG mettent en cause une banque, Afriland, filiale d'une banque camerounaise, qui aurait accepté des dépôts de dizaines de millions de dollars en liquide sur des comptes de proches de Dan Gertler. Me Eric Moutet, avocat de Dan Gertler, mais aussi de la banque mise en cause, assure que des documents ont été manipulés et qu'une plainte a été déposée en ce sens.

  • Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a rapporté cette semaine une hausse des cas des violations des droits de l’Homme dans la province de l’Ituri. Onze personnes, dont l’administrateur du territoire adjoint de Djugu et le comptable du territoire d’Aru, ont été tués samedi dans une embuscade tendue par les présumés miliciens de la Codeco dans le territoire de Djugu samedi 4 juillet.Des renforts militaires ont été envoyés dans cette province en proie à plusieurs types de menaces.


Rwanda:

  • Le Rwanda et la France ont signé, mardi 30 juin à l'Agence française de développement, des accords de financements portant sur 50 millions d'euros. Ces accords financiers sont les premiers signés depuis près de trente ans entre les deux pays. Ils font donc preuve du réchauffement politique entre les deux.

  • La cour d'appel de Paris a confirmé, ce vendredi 3 juillet, le non-lieu prononcé fin 2018 pour neuf Rwandais, proches de Paul Kagame, dont sept qui étaient mis en examen, dans l'enquête sur l'attentat contre l'avion du président Habyarimana, considéré comme déclencheur du génocide de 1994 au Rwanda.

Sahel: Le président tchadien Idriss Deby a réaffirmé au cours du dernier sommet du G5 Sahel qu’il comptait pour l’instant conserver toutes ses forces armées sur le territoire tchadien car la situation sécuritaire n’est pas assurée dans son pays.Ce qui constitue une remise en cause du déploiement d’un bataillon dans la zone des trois frontières, promis après le rendez-vous de Pau en janvier, et à nouveau demandé fin avril par ses partenaires.

Somalie:

  • Une enquête menée dans les eaux somaliennes par plusieurs ONG dont les ONG Global Fishing Watch et Trygg Mat Tracking, révèle que la plus grande opération de pêche illégale en cours actuellement dans le monde s’y déroule. L’étude menée de janvier 2019 au 24 avril dernier a révélé la présence d’environ 200 navires pêchant au large de la Somalie en toute illégalité.Ils sont pour l’écrasante majorité iraniens. Certains viennent aussi d’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka.

  • Les shebabs revendiquent le meurtre Sharif Mukhtar, militant pour les droits des handicapés. Il était accusé de collaborer avec les autorités par les islamistes.

Soudan:

  • Dans la région du Darfour, 122 mercenaires ont été arrêtés par les autorités soudanaises. Ce groupe de combattants, parmi lesquels huit enfants, se rendait en Libye voisine pour prendre part au conflit.

  • Au Soudan, un an après la chute de l’ex-président Omar el-Béchir, les Soudanais sont de retour dans la rue. Ils réclament des réformes et que justice soit rendue aux victimes du soulèvement populaire de l’année dernière.


Tchad: La Convention tchadienne pour les droits humains (CCDDH) a publié, ce dimanche, les conclusions de son enquête sur la mort jugée suspecte en avril dernier de 44 prisonniers, présentés par les autorités comme des membres de Boko Haram. Les autorités avaient déclaré qu’ils étaient morts suite à un suicide collectif, la CCDDH quant à elle conclut à une bavure. Selon elle, ces 44 prisonniers sont morts à cause de leurs mauvaises conditions de détention (par suffocation, par déshydratation, par faim). Elle conclut aussi que ces prisonniers n'étaient pas des combattants de Boko Haram capturés au cours d'opération militaires.

Moyen-Orient


Coronavirus:

  • Cisjordanie: La région va de nouveau être confinée pour 5 jours, en raison de la hausse du nombre de cas.

Iran:

  • Les 5 années de prisons de Fariba Adelkhah, chercheuse franco-iranienne, ont été confirmées en appel.

  • Téhéran va indemniser les familles des victimes étrangères du Boeing abattu accidentellement par l’Iran en début d’année 2020.


Liban: Lundi, l’ambassadrice des Etats-Unis a été convoquée au Ministère des Affaires Étrangères en raison de ses propos sur le Hezbollah. Rappelons que depuis la semaine dernière, les médias libanais et étrangers ont l’interdiction de faire des interviews de l’ambassadrice.


Palestine: Manifestations dans plusieurs villes, contre le projet d’annexion des territoires occupés par Israël.


Turquie:

  • Ouverture vendredi du procès par contumace de 20 saoudiens, pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi à l’ambassade saoudienne en 2018.

  • Mercredi, un journal turc a sortie une enquête sur une affaire d’espionnage entre la France et la Turquie, qui dure depuis près de deux ans. Quatre ressortissants turcs auraient été arrêtés pour espionnage au profit de la France.


Yémen: L’Arabie Saoudite a annoncé avoir bombardé le Yémen en représailles aux attaques rebelles de ces dernières semaines sur le territoire saoudien.


Asie-Pacifique


Coronavirus:

  • Inde: Le pays est devenu le 3em le plus touché, après les Etats-Unis et le Mexique.

Chine: Une enquête de l’Associated Press montre que le gouvernement chinois prend des mesures afin de contrôler les naissances de plusieurs minorités, dont les Ouïghours (communauté musulmane de l’Ouest). Ces mesures impliquent des tests de grossesses, contraceptions, stérilisations et avortements forcés.


Hong Kong:

  • Cette semaine a eu lieu le 23e anniversaire de la rétrocession de l’île à la Chine. Lors de la cérémonie de commémoration, Carrie Lam a mis en avant l’aspect stabilisateur et protecteur de la nouvelle loi sur la sécurité nationale de Pékin. Ce discours va à l’encontre du mouvement pro-démocratie, qui estime que cette loi signe la perte de l’autonomie de Hong Kong.

  • Mercredi, la police a commencé les premières arrestations liées à la loi sur la sécurité nationale. 300 personnes ont été arrêtés lors d’une manifestation, dont 9 pour violation de la loi sur la sécurité nationale.

  • Jeudi, l’ambassade chinoise à Londres a mis en garde le gouvernement britannique, si celui-ci facilitait l’accès à la citoyenneté britannique aux hongkongais. La Chine est prête à prendre des mesures.

→ A lire: Hong Kong: Une bataille perdue d’avance?


Japon: Le gouvernement japonais a officiellement demandé aux Etats-Unis d’extrader les deux américains soupçonnés d’avoir aidé Carlos Ghosn à fuir en 2019.


Pakistan: Lundi, la bourse de Karachi a été le lieu d’une attaque revendiquée par l’Armée de Libération du Baloutchistan. Cette région connaît depuis plusieurs années des violences menées par des groupes islamistes et des mouvements séparatistes.


Russie: La réforme constitutionnelle a été adoptée à la suite d’un référendum (74,1% des votes). Cette réforme va permettre à V. Poutine de rester au pouvoir jusqu’en 2036.

Amériques


Coronavirus:

  • Brésil: Alors que le Brésil est le deuxième pays au monde le plus touché par la pandémie de Covid-19 avec près d'1,5 million de cas confirmés, son président Jair Bolsonaro allège une loi imposant le port du masque dans certains lieux accessibles au public.

  • Etats-Unis: Les responsables sanitaires américains ont reconnu ne pas contrôler totalement la pandémie et redouter une explosion du nombre de cas aux États-Unis, surtout dans les Etats du Sud. Jeudi, plus de 50 000 nouveaux cas ont été enregistrés en 24h.

  • Mexique: Selon un décompte officiel du ministère mexicain de la Santé, samedi, le Mexique est devenu le 5e pays dans le monde le plus endeuillé par le coronavirus, devant la France, avec plus de 30 000 décès.

Canada: Le gouvernement suspend son traité d’extradition avec Hong kong ainsi que ses exportations de matériel militaire "sensible" en réaction à l’imposition par le pouvoir central chinois d’une loi controversée sur la sécurité nationale.

→ A lire: Hong Kong: Une bataille perdue d’avance?


Etats-Unis:

  • La Chambre des représentants et le Sénat du Mississippi ont voté, dimanche 28 juin, le retrait d’un symbole confédéré sur le drapeau de cet Etat du sud des Etats-Unis.

  • Lundi, la Cour Suprême a invalidé une loi de Louisiane restreignant le droit à l’avortement. → A lire: Vox: Un avant goût de l’avenir des femmes aux Etats-Unis?

  • Facebook a déclaré, mardi 30 juin, avoir banni des groupes d’extrême droite américaine de la mouvance Boogaloo.

  • Washington a dénoncé le 2 juillet, des exercices militaires chinois effectués au sud de la mer de Chine. Pour les Etats-Unis, les agissements de Pékin contribuent à déstabiliser encore plus la région.

  • Ghislaine Maxwell, l’ex-compagne et collaboratrice de Jeffrey Eipstein a été arrêtée dans le New Hampshire.

  • 4 juillet: Fête nationale américaine.


Mexique: Le procès de Jose Armando, surnommé "El Vaca", s'est ouvert lundi 29 juin. Il est le chef présumé des tueurs à gage d'un cartel, dont une vingtaine de membres ont été arrêtés ces derniers jours. "El Vaca" est notamment soupçonné d'être le cerveau de l'attentat contre le chef de la police de Mexico, vendredi 26 juin.


Venezuela:

  • Nicolas Maduro a donné lundi 29 juin trois jours à Isabel Brilhante Pedrosa, la chef de la délégation de l’Union européenne (UE) à Caracas, pour quitter le Venezuela, en réaction aux sanctions adoptées le même jour par l’UE contre onze fonctionnaires vénézuéliens.

  • Les élections pour renouveler le Parlement du Venezuela, seule institution du pays contrôlée par l’opposition, auront lieu en décembre prochain, a annoncé, mardi 30 juin, le Conseil national électoral (CNE).

  • La justice britannique a annoncé, jeudi 2 juillet, avoir jugé sans équivoque la reconnaissance de l’opposant Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela, dans une affaire visant à définir l’autorité pouvant disposer de l’or du pays en dépôt à la Banque d’Angleterre (Bank of England, ou BoE). Le gouvernement de Nicolas Maduro n’est donc pas près de récupérer les 31 tonnes d’or déposées par le Venezuela à la Banque d’Angleterre.

  • Selon le décompte de la société Baker Hughes, vendredi 3 juillet, faute de pouvoir écouler leur brut, les plates-formes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, Ainsi, aucune plate-forme pétrolière d’extraction de brut n’était en activité en juin.

Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020


Candidats démocrates : Joe Biden.

Candidats républicains : Donald Trump.

04.07.2020: Le rappeur Kanye West a officiellement annoncé se présenter aux élections présidentielles. Cependant, celui-ci doit encore être enregistré à la Commission Électorale Fédérale, récolter suffisamment de signatures etc.

Primaires du mois de juillet:

  • 7 juillet: New Jersey et Delaware

  • 11 juillet: Louisiane

  • 12 juillet: Puerto Rico

Primaires à venir:

  • Août: Connecticut.


Conventions :

  • 13 au 16 juillet : Convention démocrate ⇒ La convention a été reportée au mois d’août en raison de la pandémie.

  • 24 au 27 août : Convention républicaine.


Débats:

  • 29 septembre : 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre : Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre : 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre : 3em débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.

© 2019 par Regards Contemporains.