Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 6 au 12 juillet 2020


TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

International


Coronavirus:

  • 12 849 300 contaminations, 7 484 184 guérisons et 567 783 décès.

  • OMS:

  • Lundi, près de 230 scientifiques ont signé une lettre adressée à l’OMS, alertant sur le risque de transmission du virus par l’air. L’Organisation tout de suite reconnue cette possibilité.

  • Mardi, le Directeur général de l’OMS a averti sur la progression mondiale du virus, avec 400 000 nouveaux cas le week-end du 4 juillet, et a affirmé que le pic n’était pas encore atteint.

ONUDC: L’Office des nations unies contre la drogue et le crime a publié, vendredi, son rapport mondial sur la criminalité concernant les espèces sauvages.

  • Évolutions positives: Diminution du trafic d’ivoire et de cornes de rhinocéros, grâce aux mesures prises par les Etats pour le rendre illégal et fermer les marchés sur leurs territoires.

  • Évolutions négatives: De nouvelles espèces sont dorénavant la cible des braconniers et des trafiquants, dont le pangolin pour ses écailles utilisées dans les médecines traditionnelles en Asie.

Europe


Coronavirus:

  • Espagne: Reconfinement de plusieurs régions (Lérida, A Marina) et surveillance de plusieurs nouveaux clusters.

  • Royaume-Uni: Vendredi, le gouvernement a levé les mesures de quarantaine soumises aux voyageurs en provenance de 70 pays.

  • Serbie: Plusieurs manifestations ont eu lieu à Belgrade cette semaine, dont certaines étaient violentes, d’autres pacifiques. La population manifeste sa colère concernant la gestion de l’épidémie par le gouvernement, alors que le gouvernement venait d’annoncer un nouveau couvre-feu.

Allemagne: Jeudi, une enquête policière de 2019 a été révélée sur un possible espion égyptien au sein du service de presse d’Angela Merkel.


France: Emmanuel Macron s’est positionné contre l’annexion des territoires palestiniens par Israël, rappelant que ça compromettrait la mise en place d’une résolution du conflit avec la création de deux Etats.


Pays-Bas: Vendredi, le gouvernement néerlandais a annoncé lancer une action en justice contre la Russie, à la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme). Le gouvernement accuse la Russie d’avoir joué un rôle dans l’abattage de l’avion MH17 au-dessus de l’Ukraine, en 2014.


Pologne: Dimanche, les polonais ont voté pour le second tour des élections présidentielles, opposant Andrzej Duda (président sortant et conservateur) et Rafal Trzaskowski (maire de Varsovie). Andrzej Duda a remporté les élections.


Union Européenne: À partir du 12 juillet, l’UE va relancer les négociations entre la Serbie et le Kosovo. Jusqu’à présent, les tentatives de négociations menées par les Etats-Unis ont été un échec.

Afrique


Coronavirus:

  • Afrique du sud: L’Afrique du Sud a passé la barre des 200 000 cas positifs cette semaine et connaît une nette accélération des infections. C’est de loin le pays le plus touché du continent avec plus de 3 700 victimes du virus.

  • Gabon: Le budget du pays a été réduit de 10% à cause du Covid-19.

  • Madagascar: Face à la propagation du Covid-19, Antananarivo, la capitale de Madagascar a de nouveau été placée en confinement. L’efficacité du Covid-organics est questionnée. La société civile dénonce la mauvaise gestion de la pandémie par l’Etat.

Algérie: Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, a annoncé au cours d’un interwiew à France 24 que son pays est prêt à accueillir une médiation entre Libyens.


Bénin: La Haute Autorité de l'audiovisuel et de la communication du Bénin enjoint les médias en ligne à régulariser leur situation en demandant une autorisation, sous peine de sanctions.


Burkina Faso: Mercredi matin, Human Rights Watch a publié les résultats d'une enquête sur la présence de fosses communes à Djibo. Selon cette enquête,180 corps ont été découverts. Des cadavres qui auraient été abandonnés entre novembre 2019 et juin 2020 autour de Djibo. Selon Human Rights Watch, des preuves suggèrent l'implication des forces de sécurité gouvernementales dans des exécutions extrajudiciaires.


Burundi: D’ici l’automne prochain, l’Organisation internationale de la Francophonie, devrait lever les sanctions en vigueur contre le Burundi depuis 2016. Pour rappel, ces sanctions avaient été prises au plus fort de la crise née de la décision du président de l’époque, Pierre Nkurunziza, de briguer un 3ème mandat. Une crise qui a fait, jusqu’en 2017, plus de 1200 victimes et poussé plus 400.000 autres personnes à l’exil.Le Conseil permanent de la Francophonie, qui regroupe les États membres, s’est dit favorable, jeudi 9 juillet, à une demande du gouvernement de lever ces sanctions.


Congo-Brazzaville: Deux procureurs fédéraux de Floride ont engagé, le mois dernier, une procédure au nom du département américain de la Justice en vue de saisir une luxueuse propriété en Floride estimée à 3 millions de dollars, et dont ils affirment qu’elle aurait été acquise par Denis Christel Sassou-Nguesso, le fils du président congolais, avec de l’argent public détourné, entre 2011 et 2014, à l’époque où il était numéro 2 de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC).


Côte d’Ivoire: Le Premier ministre ivoirien est décédé ce mercredi après-midi à Abidjan. Il a fait un malaise lors d’une réunion du conseil des ministres. Il est mort après avoir été évacué à la polyclinique Pisam. Il avait été désigné pour être le candidat du parti au pouvoir RHDP à la présidentielle du 31 octobre prochain.


Ethiopie:

  • Les violences de la semaine dernière qui ont fait suite à la mort d’Hachalu Hundessa, chanteur et activiste, ont fait au moins 239 morts, selon la police.

  • Les négociations sur le barrage de la Renaissance ont été reprises le 6 juillet.L'état des négociations doit être examiné par l'Union africaine, dans une semaine. L'Éthiopie a laissé entendre qu'elle était prête à démarrer la phase controversée de remplissage du réservoir, sans préciser toutefois la date envisagée.

Gambie: Madi Jobarteh, militant des droits de l’homme, a été interpellé le 1er juillet, suite à des déclarations critiques envers les lenteurs prises dans les enquêtes sur les violences policières. Ce leader de la société civile, qui travaille notamment sur la bonne gouvernance, est accusé de diffusion de « fausses informations ». Plusieurs organisations de la société civile se mobilisent pour dénoncer les violations de la liberté d’expression, cette semaine, suite à cette arrestation.


Libye:

  • Mercredi, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a dénoncé, une « interférence étrangère ayant atteint des niveaux sans précédent » en Libye, avec « la livraison d’équipements sophistiqués et le nombre de mercenaires impliqués dans les combats ».Il a notamment exprimé son inquiétude sur le regroupement de forces militaires autour de la ville de Syrte, située à mi-chemin entre Tripoli à l’ouest et Benghazi à l’est.

  • Après des mois de blocage, la Compagnie nationale de pétrole a annoncé le vendredi 10 juillet que l’exploitation du pétrole reprenait.


Mali: Au cours de son discours le mercredi soir, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a proposé de réformer la Cour constitutionnelle. Ce vendredi, le M5, mouvement de contestation qui réclame la démission du président a manifesté contre les propositions du président. Selon le Premier ministre au moins quatre personnes ont été tuées et une cinquantaine blessés au cours des manifestations. Au moins cinq opposants ont été arrêtés ce samedi. Pour tenter de dissiper les tensions quasiment insurrectionnelles qui parcourent la capitale Bamako depuis deux jours, le président a annoncé, samedi 11 juillet au soir, une « dissolution de fait » de la Cour constitutionnelle.


Mauritanie: Mohamed Ould Abdel Aziz, ex-président mauritanien était convoqué, ce jeudi, par la commission d'enquête parlementaire mise en place pour examiner d'éventuelles malversations sous sa présidence. Il devait être entendu sur une dizaine de dossiers allant de la gestion des revenus pétroliers à la vente de domaines de l'État, comme avant lui plusieurs de ses anciens ministres et Premiers ministres. Ce dernier n’a pas répondu à la convocation des parlementaires.


Nigéria: Ibrahim Magu, le président de l’EFCC, l'agence nationale de lutte contre les crimes financiers, a passé les trois dernières nuits dans une cellule de prison à Abuja. Il est visé par une enquête à la suite d'accusations de détournements de fonds.Le ministre nigérian de la Justice soupçonne le président de l'EFCC de s'être approprié des biens saisis pendant des perquisitions. Un détournement supérieur à 100 millions de dollars américains, selon une note destinée au président Muhammadu Buhari qui a fuité le mois dernier.


RDC: Selon un rapport des Nations unies publié lundi 6 juillet, qui dénonce de possibles « crimes contre l’humanité et crimes de guerre »,près de 800 civils ont été tués par le groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) dans l’est de la République démocratique du Congo depuis janvier 2019.


Sahel: Le général Pascal Facon, chef de la force Barkhane alerte sur le recrutement d'enfants soldats par les jihadistes.


Soudan: Le Conseil souverain, la plus haute instance du pouvoir au Soudan, a approuvé, vendredi 10 juillet, une loi pénalisant l’excision. La peine pour ce crime peut aller jusqu’à trois ans de prison.


Tchad: La deuxième audience du procès du Tramadol ouvert il y a deux semaines s’est tenu vendredi 10 juillet. L’affaire concerne un vaste réseau de trafic de drogue en direction de la Libye qui implique des officiers et des membres des services de renseignement. Vendredi, le tribunal est entré dans le fond du dossier en interrogeant les mis en cause qui ont tous nié les faits.

Moyen-Orient


Coronavirus:

  • Israël: Reconfinement partiel dans le pays et manifestations samedi, pour protester contre la gestion de la crise.

  • Iran: Le Président a annoncé de nouvelles restrictions, cependant l’économie du pays ne sera pas arrêté.

Irak: Hisham al-Hashemi, chercheur spécialisé dans les mouvements djihadistes, a été assassiné à Bagdad. Pour l’instant les hommes responsables n’ont pas encore été identifiés.


Iran: Vendredi, le Conseil suprême de la sécurité nationale a annoncé avoir découvert l’origine de l’accident survenu dans le site nucléaire de Natanz le 2 juillet dernier. Cet incident semble faire partie d’une succession d’autres accidents dans des sites industriels, dont le dernier remonte à mardi.


Syrie: L’ONU a voté un nouveau système transfrontalier permettant le passage de l’aide humanitaire au nord-ouest de la Syrie. Il y a désormais plus qu’un seul passage.


Turquie: L’ancienne Basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, va être convertie en mosquée. Cette décision est beaucoup critiquée, notamment par l’UNESCO qui a classé le site comme patrimoine mondial.

Asie-Pacifique


Coronavirus:

  • Australie: Reconfinement pour 6 semaines de Melbourne.

Chine:

  • Vendredi, Pékin a annoncé des représailles face aux sanctions américaines contre certains dirigeants chinois liés aux violations des droits de l’Homme contre la communauté Ouïghours.

  • Mer de Chine: Plusieurs manoeuvres militaires entre la Chine et les Etats-Unis ont eu lieu au canal de Bashi (entre Taïwan et les Philippines), zone de tension entre les deux puissances.


Hong Kong:

  • L’application TikTok a annoncé son intention de se retirer de Hong Kong en raison de la loi sur la sécurité nationale de Pékin. Concernant Facebook, Twitter et Google, ceux-ci refusent pour l’instant de transmettre les informations des utilisateurs au gouvernement chinois.

  • Le gouvernement de Hong Kong a ordonné aux écoles de retirer les livres qui violent la loi sur la sécurité nationale.

  • Australie: Jeudi, le Premier ministre a annoncé la prolongation de 5 ans des visas des hongkongais, avec une possibilité de résidence permanente à la suite de ces années. Le traité d’extradition entre les deux pays a aussi été suspendu par le gouvernement australien. Ces décisions attisent les tensions déjà présentes depuis plusieurs mois entre les deux pays.

  • Allemagne: Vendredi, l’ambassadeur chinois de Berlin a été convoqué au ministère des Affaires Étrangères. Angela Merkel, tout comme l’UE, garde une distance avec les événements de Hong Kong et privilégie le dialogue, afin de préserver le développement des relations économiques entre le Chine et l’occident.

  • Ce week-end, l’opposition hongkongaise a tenue ses primaires, en vue des élections législatives devant se tenir en septembre.

→ A lire: Hong Kong: Une bataille perdue d’avance?


Singapour: Vendredi se sont tenus les élections législatives, marquant une percée de l’opposition, sans pour autant qu’elle gagne la majorité.

Amériques


Coronavirus:

  • Brésil:

  • Mardi 7 juillet, Jair Bolsanaro annonce avoir été testé positif au Covid-19.

  • Facebook a annoncé, mercredi 8 juillet, la suppression pour désinformation coordonnée de dizaines de comptes dans plusieurs pays, en particulier certains liés au président brésilien, Jair Bolsonaro, et qui encore récemment publiaient des messages sur la pandémie de Covid-19.

Canada: La chaîne CBC a révélé, jeudi 9 juillet, que des membres de la famille de Justin Trudeau avaient été payés par une association caritative, soulevant des soupçons de conflits d’intérêts pour le premier ministre canadien.


Colombie: Juan Guaido, reconnu président par intérim à l’international, désillusionne au Venezuela.


Etats-Unis:

  • Mardi des responsables américains ont confirmé que les Etats-Unis ont lancé officiellement la procédure pour quitter l’OMS. En effet, la lettre de retrait américain a été envoyée aux Nations Unies. La notification sera effective au terme d’un délai d’un an.

  • Mercredi, Harvard et le MIT ont demandé à un tribunal fédéral de bloquer la décision de Donald Trump, d’annuler les visas des étudiants étrangers dont les cours restent à distance.

  • Jeudi, la Cour Suprême a autorisé au procureur de Manhattan, à avoir accès aux documents financiers de Donald Trump, alors que celui-ci a refusé de les communiquer, contrairement aux anciens présidents depuis 1970.

  • Vendredi, Donald Trump a commué la peine de prison de Roger Stone, son ex-conseiller, qui avait été reconnu coupable de mensonges devant le Congrès et de subordination de témoin, dans l’affaire sur l’ingérence russe.

  • Vendredi, l’administration Trump a annoncé, des mesures de rétorsion visant des produits français représentant 1,3 milliard de dollars (environ 1,15 milliard d’euros). Objectif : punir Paris d’avoir instauré une taxe sur les géants technologiques américains – taxe dite « GAFA » (acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple).

Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020


Candidats démocrates : Joe Biden.

Candidats républicains : Donald Trump.

Primaires du mois de juillet:

  • New Jersey et Delaware (7 juillet), Louisiane (11 juillet), Puerto Rico (12 juillet): Démocrates: Joe Biden est passé cette semaine à 2563 délégués, 1069 pour Bernie Sanders. Républicains: Donald Trump a atteint les 2171 délégués.


Primaires à venir:

  • Août: Connecticut.


Conventions :

  • 13 au 16 juillet : Convention démocrate ⇒ La convention a été reportée au mois d’août en raison de la pandémie.

  • 24 au 27 août : Convention républicaine.


Débats:

  • 29 septembre : 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre : Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre : 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre : 3em débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.

© 2019 par Regards Contemporains.