Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 7 au 13 septembre 2020


TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

Europe

Méditerranée, scène du conflit entre la Grèce et la Turquie (Source: Jipol)


Biélorussie: Samedi, des dizaines de manifestants ont été de nouveau arrêtés lors d’une manifestation réunissant des milliers de personnes, pour protester contre les violences policières et les résultats des élections présidentielles.


Russie: Dimanche, les russes se rendaient aux urnes pour les élections régionales. Rappelons que depuis quelques semaines, l’opposant politique de Vladimir Poutine est dans un hôpital allemand, pour avoir subi un empoisonnement.


Turquie-Grèce: Dans le contexte de conflit entre la Grèce et la Turquie en méditerranée, Recep Tayyip Erdogan s’est directement adressé à Emmanuel Macron, suite aux critiques émises par le président français concernant le comportement de la Turquie. La président turc a ainsi mis en garde la France : “Ne cherchez pas querelle au peuple turc, ne cherchez pas querelle à la Turquie”. Le président français, accompagné de 6 autres chefs d’Etats de l’UE, ont appelé la Turquie à cesser son comportement agressif en méditerranée et ont menacé Ankara de sanctions.

Afrique

Un sommet de la Cédéao à Abuja au Nigeria le 21 décembre 2019. (Source Kola SULAIMON / AFP)


Cédéao: Le lancement de la monnaie commune pour les pays de la Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest qui devait entrer en vigueur en 2020 a été reporté.


Libye: La mission de Nations unies en Libye a annoncé jeudi 10 septembre qu’elle allait lancer les préparations nécessaires pour la reprise du dialogue politique inclusif. Les représentants de l'Ouest, le camp du gouvernement d'union nationale (GNA), et de l’Est, le camp du maréchal Khalifa Haftar et du Parlement de Tobrouk, se sont mis d’accord sur des changements à la tête de plusieurs institutions.


Mali:

  • Le lundi 7 septembre, les pays voisins du Mali, regroupés dans la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), ont donné huit jours à la junte, qui dirige désormais le pays, pour désigner ceux qui conduiront la transition promise par les militaires vers un retour des civils au pouvoir. Selon les recommandations des dirigeants de la Cédéao réunis en sommet à Niamey, le président de la transition et le premier ministre devront être des civils. Ils "devront être désignés au plus tard le 15 septembre 2020", selon le communiqué final lu par le président de la Commission de la Cédéao Jean-Claude Kassi Brou.

  • Ce mardi 8 septembre, le procès du djihadiste malien Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud, a repris à la Haye. Il est jugé à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

  • La junte malienne s’est engagée, samedi 12 septembre, à instituer un gouvernement pour rétablir un pouvoir civil dans le pays dans les dix-huit mois. Une charte de transition a été présentée.


RDC: Après la vague d’attaques contre les civils dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a réaffirmé le soutien et l’engagement de l'ONU pour la paix dans cette région.


Tunisie: Lundi 7 septembre, l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué, l’attaque menée la veille dans la ville touristique de Sousse, en Tunisie, et ayant tué un membre de la Garde nationale.

Moyen-Orient

Irak, opération liberté irakienne 2003-2011 (Source: ww2gallery)


Afghanistan:

  • Mercredi, une attaque à la bombe a été menée contre le Vice-président afghan. Ce personnage politique est connu pour son hostilité envers les talibans, qui ont directement nié leur implication dans cette attaque.

  • Les négociations de paix ont débuté samedi entre le gouvernement afghan et les talibans. Ces négociations se tiennent à Doha, avec la présence de Mike Pompeo. Pour l’heure, les autorités afghanes demandent un cessez-le-feu humanitaire et les talibans soutiennent leur position sur la mise en place d’un système politique islamique.

→ A lire: Afghanistan: Vers la paix ou la guerre ?


Irak: Le chef du commandement militaire américain au Moyen-Orient, le général Kenneth McKenzie, a annoncé la réduction des effectifs militaires en Irak. Ceux-ci passeront de 5 200 soldats à 3 000, d’ici la fin du mois.


Israël-Bahreïn: Vendredi, un accord de normalisation des relations a été conclu entre les deux pays. Rappelons qu’au début du mois, Israël avait aussi officialisé la normalisation de ses relations avec les Emirats arabes unis.

Asie-Pacifique

Studios de Walt Disney, Burbank (Source: Ken Lund)


Chine: La sortie du film Mulan ainsi que Disney sont sous le feu des critiques depuis plusieurs jours et de nombreux appels à boycott ont été lancés. Le problème se situe dans le générique du film, où il y aurait des remerciements aux autorités de la région du Xinjiang. Rappelons que cette région accueille depuis plusieurs années, des camps de travail et de rééducation pour les Ouïghours. Ainsi, Disney est très critiqué par les associations et ONG luttant pour les droits humains.


Hong Kong: Les familles des 12 manifestants arrêtés en tentant de fuir à Taïwan ont demandé aux autorités hongkongaises d’intervenir auprès du gouvernement de Pékin. Il y a de nombreuses inquiétudes autour de leur traitement et défense. Il semblerait que les avocats chinois engagés par les familles pour défendre les manifestants ont été dissuadés de le faire par les autorités chinoises.

A lire : Hong Kong: Une bataille perdue d’avance ?

Amériques

L'ancien président bolivien, Evo Morales ( RONALDO SCHEMIDT/AFP) (Image déjà sur wix veille 41)


Bolivie: Dans un rapport intitulé "La justice comme une arme : persécution politique en Bolivie", publié le 11 septembre , l’ONG Human Rights Watch dénonce une "persécution politique" contre Evo Morales. L’organisation estime que les accusations de "terrorisme" contre l’ex-président et d’anciens membres de son gouvernement sont infondées et "motivées par des intérêts politiques".


Etats-Unis:

  • Liban: Le gouvernement américain a annoncé mettre en place des mesures de sanctions contre Ali Hassan Khalil et Youssef Fenianos, deux anciens ministres libanais, accusés de corruption et d’avoir apporté un soutien financier au hezbollah. Le gouvernement américain souhaite envoyer un message: toute personne qui encourage le terrorisme, sera puni.

  • Covid-19: Jeudi, Donald Trump a avoué dans une interview, avoir intentionnellement minimisé la pandémie de coronavirus afin de ne pas créer la panique.

  • Selon Microsoft, des pirates informatiques russes, chinois et iraniens ont visé la présidentielle américaine.

Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020

Candidats démocrates: Joe Biden. Candidats républicains: Donald Trump. Débats:

  • 29 septembre: 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre: Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre: 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre: 3em débat présidentiel.

⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.

  • Facebook
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Twitter

© 2019 par Regards Contemporains.