Tout ce que vous avez loupé durant la semaine du 9 au 15 mars 2020

TOUR DU MONDE EN SEPT JOURS

International


Coronavirus:

  • 161 039 contaminations, 75 959 guérisons et 5 973 morts.

  • OMS: Le coronavirus est entré dans la phase de pandémie.

  • De plus en plus de pays prennent des mesures d’isolement : les Etats-Unis ont interdit aux européens de venir sur le territoire, de nombreuses régions en Italie et en Espagne sont en quarantaine, la France a déclenché le stade 3 de la gestion de l’épidémie tout en maintenant les élections municipales etc.

  • Afrique: Le continent reste peu touché par l’épidémie, mais de plus en plus de cas sont déclarés. Les pays prennent de plus en plus de mesures pour se protéger, notamment en restreignant les voyageurs venus de l’étrangers (Chine, Italie, France). Certaines compagnies aériennes ont annulé leurs vols en provenance de Chine et d’Europe et des frontières sont fermées (Maroc/Espagne, Madagascar /pays européens comme la France, l’Allemagne, l’Italie, la Chine et la Corée du Sud).

  • Mozambique: Instauration d’un dispositif de quarantaine obligatoire d'une durée de 14 jours à domicile ou à l'hôtel pour toutes les personnes en provenance de France. Idem pour l'Ouganda, le Burundi, le Liberia, le Congo, le Kenya, le Niger, la Tunisie et le Malawi.

  • Amérique centrale et du Sud : Le Salvador interdit toute entrée aux étrangers, sauf diplomates et résidents, soumis à 30 jours de quarantaine. Le Guatemala a annoncé qu'à compter du 12 mars, les citoyens européens se verraient refuser l'entrée sur son territoire. Idem en Bolivie et en Jamaïque. Les autorités de Trinité-et-Tobago interdisent aussi l'entrée sur leur territoire pour les personnes ayant voyagé et transité par la France. En Amérique du Sud, plusieurs pays ont décidé de placer d'office les ressortissants français en quarantaine pour quatorze jours, à l'arrivée sur leur territoire. C'est le cas du Pérou, de la Colombie, de l'Uruguay, de l'Equateur et de l'Argentine. Dans ces trois pays, il s'agit de mesures d'auto-isolement à domicile ou à l'hôtel.

  • Etats-Unis: Donald Trump a déclaré l'État d’urgence et a débloqué 50 milliards de dollars pour lutter contre la maladie.

  • Chine: Il semblerait que les premières contaminations étaient connues par les autorités chinoises dès novembre 2019, un mois avant que la Chine ait officiellement annoncé le premier cas à l’OMS.

  • Économie: Les bourses s’écroulent. Le 11 mars, le Dow Jones (l’un des principaux indices boursiers de Wall Street) est entré en Bear Market (marché baissier), avec une chute de plus de 5%. Ce terme désigne une période de panique boursière risquant de durer. C’est une situation boursière très redoutée car elle implique une possible récession.

  • Europe: L’Union Européenne a créé un fonds européen afin de soutenir l’économie, face au risque de récession (notamment en Italie) et la baisse générale de l’activité économique en Europe.

  • Chine: Un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères aurait affirmé que le virus aurait été importé par des militaires américains, après que Donald Trump a insisté sur l’origine chinoise du virus lors d’une allocution. Pour appuyer ses dires, le responsable chinois se base sur un article issu d’une organisation indépendante de recherche sur la mondialisation et basée à Montréal.

  • En Corée du Sud et en Chine, le nombre de nouvelles contaminations sont en baisse et les activités économiques reprennent petit à petit à Wuhan.

  • Consignes de sécurité:

Europe


Crise migratoire : Des milliers de migrants et réfugiés sont toujours bloqués à la frontière grecque et turque.

Afrique


Algérie : Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian s’est rendu jeudi 12 mars à Alger pour discuter des questions bilatérales et régionales, en particulier de la Libye, un dossier sur lequel l’Algérie s’active ces dernières semaines.


Burkina Faso : L’opposition burkinabée a exigé, mardi 10 mars, une « enquête indépendante » après les attaques qui ont fait 43 morts dimanche dans trois villages peuls du nord du Burkina Faso.


Cameroun : Après quelques jours d'accalmie à Ndélé, de violents affrontements se sont déroulés dans les rues de la ville ce mercredi matin 11 mars. Ces affrontements ont fait de nombreuses victimes et les bilans provisoires vont de 13 à 20 morts selon les sources. Des affrontements qui sont intervenus au lendemain d'une visite d'évaluation de la situation menée conjointement entre les Nations unies, l'Union africaine, le gouvernement centrafricain et un représentant du groupe armé du FPRC.


Centrafrique : Au moins treize personnes, civils et combattants, ont été tuées mercredi 11 mars dans de nouveaux affrontements dans le nord de la Centrafrique, pays ravagé par une guerre civile depuis sept ans. Depuis huit jours, des combats opposent à Ndélé, chef-lieu de la préfecture de Bamingui-Bangoran, des factions d’un même groupe armé, le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), l’un des principaux groupes rebelles parmi les nombreuses milices qui se partagent les deux tiers de ce pays d’Afrique centrale.


Libye :

  • Les ONG Public Eye et le Trial International mettent en lumière dans un rapport le rôle joué par le groupe suisse Kolmar dans la crise en Libye. Entre 2014 et 2015, ce groupe s’est lié à des trafiquants libyens et maltais. Les trafiquants maltais sont aujourd’hui devant la justice italienne, mais l’entreprise suisse, elle, n’a pas encore été inquiétée jusqu’ici.

  • La ville d'Oyo, fief du président congolais Denis Sassou-Nguesso, a accueillie ce jeudi 12 mars, la première réunion du groupe de contact sur la Libye, dont la création avait été confiée au président congolais lors du dernier sommet de l'Union africaine. L’objectif de cette réunion est de jeter les bases du futur forum de réconciliation inter-libyen que l'UA souhaite organiser sur le continent africain. Quatre pays ont été invités : l'Afrique du Sud de Cyril Ramaphosa, l'Égypte de Abdel Fattah al-Sissi, l'Algérie d'Abdelmadjid Tebboune, qui ambitionne d'accueillir le futur dialogue et devrait être représenté par son Premier ministre, et enfin le Tchad d'Idriss Deby. L'ONU et la Commission de l'Union africaine ont également représentées. Au cours de ce sommet, il a été annoncé que la tenue d’une conférence de réconciliation interlibyenne aura lieu en juillet à Addis-Abeba, en Ethiopie.


Madagascar : Durant deux jours, à Antananarivo, chercheurs, démographes, architectes, politiques, et autres spécialistes nationaux comme internationaux vont débattre de « comment transformer une ville pour et par ses habitants » en intégrant le concept de durabilité. Un concept peu pris en compte aujourd’hui dans l’aménagement des territoires, à Madagascar comme dans de nombreux autres pays en voie de développement.


Mali : Un mois après la proposition faite par Ibrahim Boubacar Keïta, le président malien, de dialoguer avec les leaders des groupes armés terroristes au Sahel, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance djihadiste de la zone, a accepté, dimanche 8 mars, par le biais d’un communiqué de son agence Az-Zallaqa, le principe d’un dialogue à condition que les soldats français de « Barkhane » et les casques bleus de la Minusma quittent le Mali.


Ouganda/CPI : Les juges de la Cour pénale internationale ont débuté jeudi soir leur délibéré dans l’affaire Ongwen dont le procès a débuté en 2016. Les magistrats ont jusqu’à janvier 2021 pour prononcer leur verdict. Ancien chef de brigade dans l’Armée de résistance du Seigneur, le milicien Dominc Ongwen répond de 70 accusations de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre dont des meurtres, des viols, des mariages forcés, des persécutions, pillages et conscriptions d’enfants de moins de 15 ans. Ces crimes auraient été commis dans le nord de l’Ouganda entre 2002 et 2005, au plus fort de la guerre opposant la milice de Joseph Kony au pouvoir de Yoweri Museveni.


Sahel : Le Tchad confirme l'envoi d'un bataillon dans la zone des trois frontières, une zone située entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso qui concentre aujourd'hui le plus gros des attaques jihadistes dans le Sahel. Cette annonce a été faite au sortir de la troisième réunion de suivi du sommet de Pau qui s'est tenue vendredi 13 mars à la présidence de la République à N'Djamena en présence notamment de l'envoyé spécial de la France pour le Sahel, Christophe Bigot.


Sénégal : Une enquête de la BBC Afrique, publiée ce lundi, montre comment le bois de rose, abattu en Casamance, au sud du Sénégal, est ensuite acheminé en Gambie où il est exporté en Chine. Alors que des mesures de protection, au niveau national et international, sont en place, ces six dernières années, on estime que 10 000 hectares de forêts ont été abattus.


Soudan : Lundi 9 mars, le premier ministre de transition au Soudan, Abdallah Hamdok, a échappé à un attentat « terroriste » à Khartoum. Le convoi du PM a été visé par une explosion et des tirs d'armes automatiques dans Khartoum. Cet attentat non revendiqué a été décrit comme une tentative de faire dérailler le processus politique engagé dans ce pays après trente ans de dictature militaro-islamiste du président Omar al-Bachir. Mercredi le porte-parole du gouvernement soudanais a confirmé qu’une équipe du FBI était arrivée le matin même pour se joindre aux enquêteurs soudanais.


Soudan du Sud : Le président Salva Kiir a annoncé, ce jeudi soir, les noms des ministres clés du gouvernement d’union nationale. En tout, il y a 34 ministres et 10 vice-ministres avec des femmes nommées à des postes stratégiques.


Tunis : Cinq personnes en lien avec les deux auteurs de l’attentat-suicide ayant fait un mort vendredi 6 mars devant l’ambassade américaine à Tunis, ont été arrêtées et placées en détention préventive

Moyen-Orient


Irak : L’armée américaine a frappé cinq positions en Irak d’une milice pro-iranienne, dans la nuit de jeudi à vendredi 13 mars, à titre de représailles après la mort de deux militaires américains dans une attaque à la roquette sur une base de la coalition internationale en Irak. Trois militaires et deux policiers ont été tués dans les frappes visant des positions situées dans le sud de l’Irak, ainsi qu’un civil travaillant sur le site de l’aéroport en construction de Kerbala, au sud de Bagdad, selon un communiqué de l’armée irakienne.

→ A lire : Tensions entre les Etats-Unis et l’Iran: beaucoup de bruit pour rien ?


Afghanistan: Le gouvernement afghan s’est engagé à libérer 5000 talibans, en échange d’une baisse de la violence. Rappelons que Washington a promis un retrait total des forces étrangères du territoire dans les 14 prochains mois, seulement si les talibans respectent leurs engagements et démarrent des négociations de paix avec le gouvernement afghan.


Israël: Le procès pour corruption, de Benyamin Netanyahu, a été reporté en raison de la crainte de propagation du coronavirus.

Asie-Pacifique


Russie : Vladimir Poutine a annoncé sa possible présentation pour exercer un prochain mandat présidentiel. Actuellement, les mandats présidentiels sont limités à deux. Cependant, la Cour constitutionnelle tranchera sur la possibilité pour Vladimir Poutine d’effectuer un nouveau mandat. Cette annonce fait suite à la validation par les députés de la réforme constitutionnelle.

Amériques

Election présidentielle des Etats-Unis - 2020 #etatsunis2020


Candidats démocrates : Joe Biden, Bernie Sanders, Tulsi Gabbard.

Candidats républicains : Donald Trump, Bill Weld.


Dates des primaires :


  • 3 février - Caucus de l’Iowa Démocrates : Après un retard de près de 24h dans la publication des résultats, en raison d’incohérences, Pete Buttigieg est nommé vainqueur de ce caucus avec 26,9% des voix, suivi de Bernie Sanders (25,1%). Ce retard suscite énormément de questionnements et d’inquiétudes sur une possible tricherie, théorie soutenue par le camp des républicains. Républicains : Donald Trump remporte les élections avec 31 424 votes.→ Joe Walsh se retire de sa campagne pour l’investiture du Parti Républicain après avoir obtenu 1,1% des votes dans l’Iowa.


  • 11 février - New Hampshire Démocrates : Bernie Sanders remporte les primaires du New Hampshire avec 25,6% des voix, suivi de très près par Pete Buttigieg (24,3%). Républicains : Donald Trump sort victorieux avec 85,7% des votes.


→ 11.02.2020: Andrew Yang et Michael Bennet abandonnent la course à la maison blanche.

→ 12.02.2020: Deval Patrick abandonne la campagne.


  • 22 février - Nevada Démocrates : Bernie Sanders remporte le caucus du Nevada avec 46,6% des votes, suivi par Joe Biden (19,2%). Républicains : Le parti républicain de l'Etat a annulé les primaires, la victoire étant attribuée à Donald Trump.


  • 29 février - Caroline du Sud Démocrates : Joe Biden est vainqueur avec 48,4%, suivi par Bernie Sanders (19,9%) Républicains : Le parti républicain de l'Etat a annulé les primaires, la victoire étant attribuée à Donald Trump.


→ 29.02.2020 : Tom Steyer abandonne sa campagne après les derniers résultats électoraux.

→ 01.03.2020 : Pete Buttigieg abandonne les primaires malgré sa victoire au caucus de l’Iowa, ne réussissant pas à attirer l’électorat afro-américain : « Nous devons reconnaître qu'à ce stade de la course, la meilleure façon de rester fidèle à nos objectifs est de se retirer et d'aider à rassembler notre parti et notre pays ». Il était le candidat le plus jeune et le premier ouvertement homosexuel à se présenter pour des élections présidentielles.

→ 02.03.2020 : Amy Klobuchar abandonne les primaires à son tour et apporte officiellement son soutien à Joe Biden, contrairement à Pete Buttigieg qui n’a donné aucune consigne de vote après son retrait.


  • 3 mars - Super Tuesday Démocrates : Les primaires démocrates se jouent entre Joe Biden (660 délégués) et Bernie Sanders (586 délégués). Joe Biden a remporté les Etats du Texas, l’Alabama, l’Arkansas, le Maine, le Massachusetts, le Minnesota, North Carolina, l’Oklahoma et le Tennessee. Bernie Sanders a remporté la Californie, le Colorado, l’Utah et le Vermont. Notez que la Californie est un État décisif car il concerne 415 délégués. Républicains : Donald Trump a remporté tous les Etats du super tuesday.


→ 04.03.2020 : Michael Bloomberg abandonne suite à ses faibles scores au Super tuesday et a annoncé son soutien officiel à Joe Biden.

→ 05.03.2020 : Elizabeth Warren abandonne sa campagne pour la présidence, sans préciser son soutien à un autre candidat. Tulsi Gabbard est aujourd’hui la dernière femme présente dans la course pour la maison blanche.


  • 10 mars - Idaho, Michigan, Mississippi, Missouri, North Dakota, Washington Démocrates: Joe Biden a remporté l’Idaho, le Michigan, le Mississippi, le Missouri et Washington. Bernie Sanders a gagné le North Dakota. Républicains: Donald Trump a remporté tous les Etats, sauf le North Dakota qui n’a pas tenu d’élections pour les primaires républicaines.


  • 13 mars - Hawaii Républicains: Donald Trump ayant été le seul candidat au caucus d’Hawaii, tous les délégués lui reviennent.


15.03.2020: Débat entre Bernie Sanders et Joe Biden. Notez que la candidate Tulsi Gabbard a été exclue du débat, car il faut avoir obtenu au moins 20% des délégués.

⚠️ En raison du décalage horaire avec les Etats-Unis, nous vous proposerons un débriefing du débat dans le courant de la semaine.


  • 17 mars - Floride, Illinois, Ohio

  • 18 mars - American Samoa

  • 24 mars - Georgia


Conventions :

  • 13 au 16 juillet : Convention démocrate.

  • 24 au 27 août : Convention républicaine.


Débats:

  • 29 septembre : 1er débat présidentiel.

  • 7 octobre : Débat des candidats à la vice-présidence.

  • 15 octobre : 2em débat présidentiel.

  • 22 octobre : 3em débat présidentiel.


⇒ 3 novembre 2020 : élection présidentielle.

© 2019 par Regards Contemporains.